Accueil Entreprise Processus d’élaboration de l’état de rapprochement bancaire (ERB)

Processus d’élaboration de l’état de rapprochement bancaire (ERB)

par Serge
0 commenter 83 vues
Comment se fait un état de rapprochement bancaire ?

En entreprise, la gestion de la comptabilité est prenante. Il est nécessaire de vérifier régulièrement les comptes afin de s’assurer de la justesse des transactions en trésorerie. Parmi les opérations de vérification, on retrouve l’état de rapprochement bancaire. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, c’est un processus vivement recommandé en entreprise.

Qu’est-ce que l’état de rapprochement bancaire ?

L’état de rapprochement bancaire est une opération qui consiste à vérifier que le solde du relevé bancaire et le solde du compte bancaire 512 concordent. Il s’agit d’une opération de contrôle réalisée dans le domaine de la comptabilité et qui se fait généralement en entreprise. Grâce à ce système, il est facile de détecter toute opération ou transaction financière qui n’a pas été déclarée dans les comptes de l’entreprise. Pour faire un rapprochement bancaire, plusieurs entreprises ont recours à des outils tels que CashOnTime qui facilitent la tâche.

Pourquoi faire un état de rapprochement bancaire et qui s’en charge ?

Il est important de faire un rapprochement bancaire dans le but de veiller sur la gestion de la trésorerie. Plus concrètement, cette opération permet de :

  • S’assurer que les relevés bancaires sont adaptés au solde du compte bancaire ;
  • Vérifier qu’il n’y a pas eu d’opération frauduleuse ou incorrecte qui n’a pas été renseignée dans les comptes de l’entreprise ;
  • Vérifier la fluctuation de la trésorerie ;
  • S’assurer qu’il n’y a aucune erreur de saisie dans les comptes et sur les fiches de renseignement reliées à la comptabilité.

En entreprise, la personne chargée de faire l’état de rapprochement bancaire est l’expert-comptable en collaboration avec les autres salariés du service comptabilité. Cela relève plus de ses compétences. Il ne s’agit pas d’une opération obligatoire, mais vivement recommandée afin de s’assurer de la bonne gestion de la trésorerie.

Comment procéder à un état de rapprochement bancaire ?

Comment procéder à un état de rapprochement bancaire ?

L’état de rapprochement bancaire nécessite la réunion des documents importants et de suivre un processus défini. Nous vous guidons pas à pas.

Réunir les documents nécessaires

Avant de lancer toute opération, il est nécessaire de constituer un dossier en réunissant les documents requis. Dans le cas d’un état de rapprochement bancaire, il faut réunir les différents relevés de compte des banques de l’entreprise, les justificatifs du dernier état de rapprochement bancaire ou encore les justificatifs des chèques délivrés lors des transactions.

Recenser les mouvements de transaction bancaire

Pour recenser les différents mouvements de transaction bancaire, il est nécessaire de créer un tableau. Ces mouvements concernent les transactions du relevé bancaire qui ne se retrouvent pas dans les comptes de la trésorerie. Le second mouvement concerne les transactions présentes dans les comptes, mais qui ne se retrouvent pas dans les relevés bancaires de l’entreprise.

Procéder aux vérifications

Une fois toutes les informations et les documents justificatifs réunis, il faut procéder à une vérification. L’objectif est de pouvoir détecter les montants qui ne se retrouvent que dans une seule des deux colonnes du tableau. Une fois que les sommes isolées qui ne se retrouvent pas dans les deux colonnes sont retenues, elles peuvent être enregistrées et faire l’objet d’une demande d’explication. Dans certains cas, les sommes isolées peuvent ne pas être le fruit d’une fraude, mais d’une erreur de frappe ou d’un oubli. Dans tous les cas, il est nécessaire de procéder aux vérifications requises.

Quels sont les outils qui aident à faire un rapprochement bancaire ?

Sur internet, il est possible de télécharger de nombreux logiciels qui permettent de faire les vérifications nécessaires et d’obtenir un état de rapprochement bancaire fiable. On parle par exemple de logiciel-comptable ou d’outil automatisé.

L’un des outils les plus accessibles qui permettent de faire cette opération est le logiciel Windows Excel. Pour aller plus rapidement, certains logiciels doivent être connectés aux différents comptes bancaires de l’entreprise afin d’effectuer eux-mêmes les différents calculs et opérations de vérification. Cela permet de gagner du temps et d’obtenir des résultats fiables et sécurisés.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

related posts

Laissez un commentaire