Accueil Emploi Comment faire pour devenir un gardien de la paix ?

Comment faire pour devenir un gardien de la paix ?

par Serge
0 commenter 46 vues
Devenir gardien de la paix : procédure et compétences requises

La sécurité sociale est une question importante pour toute nation et, pour assurer cette sécurité, différents professionnels sont formés pour exercer des fonctions précises en la matière. C’est le cas du gardien de la paix qui est, en France, le corps d’encadrement et d’application de la Police nationale. Souhaitez-vous en savoir, découvrez en détail ce métier relevant de la défense.

Gardien de la paix : description du métier

Le gardien de la paix est un professionnel exerçant un métier à part entière placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur. En général, être gardien de la paix, c’est maintenir l’ordre public d’une part et veiller à la sécurité des personnes et des biens d’autre part. Dans l’exercice de ses fonctions, le professionnel constitue, avec les gradés, le Corps d’Encadrement et d’Application de la police nationale.

Le gardien de la paix est recruté et travaille sous l’ordre d’un lieutenant de police ou d’un commissaire. Il effectue des tâches spécifiques selon la brigade dans laquelle il a été affecté. De ce fait, il peut travailler dans une préfecture de police, dans une compagnie républicaine de sécurité, dans une police judiciaire ou à la police déployée aux frontières. Il s’agit donc d’un métier offrant de la mobilité à celui qui l’exerce et la possibilité d’être constamment en contact avec beaucoup de personnes.

En tant que fonctionnaire en uniforme ou en civil, la situation salariale d’un gardien de la paix évolue durant sa carrière. Si, en tant que débutant, son salaire minimum est de 1369 euros par mois, celui-ci passe à 1965 euros au début de la carrière après titularisation, puis à 2600 euros, voire plus, par la suite. Cette évolution signifie également que les missions et rôles du professionnel sont autant nombreux et divers.

Les missions et rôles d’un gardien de la paix

Le gardien de la paix est un garant de la sécurité collective. En général, c’est un fonctionnaire qui assure la sécurité publique dans les domaines suivants :

  • L’accueil ;
  • Les secours et assistances ;
  • La surveillance de voie publique ;
  • Les patrouilles dans les quartiers et cités urbains ;
  • Les constats d’accidents ;
  • La circulation…

De manière spécifique, un gardien de la paix recruté dans la police judiciaire lutte contre la délinquance, le terrorisme, le crime organisé, les stupéfiants et autres actes d’incivisme. Il participe donc à des filatures et des interrogatoires d’enquête. Lorsqu’il est affecté sur des frontières, le gardien de la paix contrôle les flux migratoires, les importations ou exportations de produits, surveille les liaisons aériennes et maritimes, reconduit les étrangers en situation irrégulière et lutte contre le travail clandestin.

Dans les compagnies républicaines de sécurité, ce fonctionnaire est chargé du maintien de l‘ordre et de la sureté de l‘État, de la garde des bâtiments administratifs ou officiels, ainsi que du bon déroulement des évènements grandioses. Par ailleurs, un gardien de la paix peut également être retrouvé dans des fonctions comme le sauvetage en haute mer, en montagne, maitre-chien et autres.

Les formations requises pour devenir un gardien de la paix

En France, le métier de gardien de la paix est ouvert à tous les volontaires désirant se lancer dans ce dominé. Il est accessible sur concours national.

Conditions de présentation au concours national

Pour se présenter au concours d’adhésion, il faut être de nationalité française, avoir entre 17 et 35 ans et être titulaire d’un BAC au moins. Il faut aussi avoir un casier judiciaire vierge, un certificat d’aptitude, et avoir effectué la journée défense et citoyenneté ou JAPD.

Avec une expérience de 3 ans dans une catégorie d’emploi socioprofessionnelle similaire à la fonction convoitée, il est possible de se présenter au concours sans le baccalauréat. À l’interne, le concours est accessible aux adjoints de sécurité travaillant depuis 2 ans minimum et les cadets de la République qui sont sans diplôme.

Les niveaux de concours disponibles

Le concours national de gardien de la paix est accessible aux candidats ayant réussi aux concours régionaux et territoriaux. Ainsi, il faut en premier lieu avoir passé le concours déconcentré en outre-mer et exercé dans une ou différentes villes particulières. Ensuite, il faut passer le concours à l’affectation en Île-de-France, puis un concours à l’affection nationale pour des postes à pouvoir dans l’hexagone en général.

Après le concours national

Après l‘admission à ce concours, une formation rémunérée de 12 mois est donnée dans une école nationale de police ou un centre de formation de la police. S’en suit la titularisation qui amène le gardien de la paix à s’engager pour servir fidèlement la nation pendant 4 ans.

Les qualités et compétences d’un gardien de la paix

Être gardien de la paix exige de disposer de plusieurs qualités et compétences à la fois. D’abord, il faudrait avoir une bonne condition physique et physiologique pour faire face aux différentes situations. Ce professionnel est un homme de terrain, donc très mobile. Pour cela, il est important qu’il soit capable de faire preuve de sang-froid, de rigueur, de discipline et de courage pour bien exercer son métier.

De même, un gardien de la paix n’a pas d’heure de travail fixe. Il travaille en équipe et est constamment en contact avec des personnes. Il doit pouvoir s’adapter facilement et rapidement aux situations extrêmes et délicates. Enfin, il faut aussi savoir, le gardien de la paix peut être confronté à des dangers (infractions, vols, agressions, meurtres, incendies…). C’est un volontaire qui met sa vie en danger pour sauver celle des autres.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

related posts

Laissez un commentaire